samedi 16 mars 2013

Politiquement incorrect...

Quand t'as un enfant handicapé, tu peux te plaindre tout le temps.
Quand t'as un enfant handicapé, tu prends le train gratos avec lui.

Quand t'as un enfant handicapé, tu peux faire des murs de séparation dans la maison avec les couches sales.

Quand t'as un enfant handicapé, t'as une excuse pour pas aller bosser.

Quand t'as un enfant handicapé, même si tu mets un sac poubelle comme robe, il te trouve belle.

Quand t'as un enfant handicapé, tu fais des économies sur son permis de conduire.

Quand t'as un enfant handicapé, tu peux lui faire rater l'école, ça va pas lui faire rater le bac.
Quand t'as un enfant handicapé, t'as 1/2 part supplémentaire aux impôts.
Quand t'as un enfant handicapé, tu l'engueules pas parce qu'il explose son forfait.
Quand t'as un enfant handicapé, tu maîtrises la pose de la couche d'une main.
Quand t'as un enfant handicapé, t'es pas obligé d'avoir ses copains le week-end.
Quand t'as un enfant handicapé, tu peux lui couper les cheveux toi-même. 
Quand t'as un enfant handicapé, tu peux lui faire croire que la coupe au bol c'est très tendance.

Quand t'as un enfant handicapé, tu peux lui faire écouter André Rieu, ça le dérange pas.

Quand t'as un enfant handicapé, il est toujours content de te voir.

Quand t'as un enfant handicapé, tu gagnes à la course.
Quand t'as un enfant handicapé, tu peux l'habiller n'importe comment, il s'en fout.

Quand t'as un enfant handicapé, tu peux faire plein de blagues sur lui, il ne se vexe pas.

Quand t'as un enfant handicapé, t'es pas obligé d'être concentré quand il te parle. De toutes façons, y a rien à comprendre.

Quand t'as un enfant handicapé, tu joues à la poupée toute ta vie. Enfin toute la sienne plutôt.
Quand t'as un enfant handicapé, tu fais pas la queue chez Mickey.
Quand t'as un enfant handicapé, tu peux jouer à des jeux de société avec lui, tu gagnes tout le temps.

Quand t'as un enfant handicapé, tu peux te garer où tu veux sans payer.

Quand t'as un enfant handicapé, tu peux lui filer à manger tout ce que tu n'aimes pas.
Quand t'as un enfant handicapé, tu touches plein d'allocs alors tu deviens riche.
Quand t'as un enfant handicapé, t'as pas à aller le chercher au lycée. On affrète un car juste pour lui et ses copains.
Quand t'as un enfant handicapé, t'apprends que parfois les dons du ciel sont merdeux.
Quand t'as un enfant handicapé, tu peux faire la grasse matinée. Suffit de l'oublier dans le lit.
Quand t'as un enfant handicapé, tu fais pas la queue aux caisses des supermarchés.
Quand t'as un enfant handicapé, tu assures le spectacle gratuitement dans la rue.
Quand t'as un enfant handicapé, tu peux lui faire répéter toutes les conneries qui te passent par la tête. Et il en passe beaucoup.
Quand t'as un enfant handicapé, t'as une vie tout à fait normale....


.... Ou pas...

7 commentaires:

  1. j'adore ton humour noir... ou pas! tu es une maman formidable!

    RépondreSupprimer
  2. J'adore moi aussi cet "humour, politesse du désespoir", et j'essaye de le mettre en pratique ...ou pas !
    (Pas possible de mettre la main sur l'auteur de cette citation, sinon j'en aurais profité pour étaler ma "culture"...)
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Quand on rit, on ne pleure pas :)

      Supprimer
  3. Et quand l'enfant handicapé est devenu grand, il a pleins d'avantages formidables que tout le monde lui envie.
    Comme par exemple, un tarif réduit à l'entrée des musées...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben ouais mais ça ça voudrait dire qu'on peut aller au musée avec :)

      Supprimer